Exposition La Fabrique du luxe

« Marchands de tout et faiseurs de rien », pour reprendre la célèbre et peu amène sentence de l’Encyclopédie attribuée à Diderot, les merciers constituent l’une des plus importantes corporations parisiennes au XVIIIe siècle.
À travers les destins de marchands comme Lazare Duvaux ou Dominique Daguerre, lemusée Cognacq-Jay explore la question des marchands merciers à travers une centaine d’œuvres d’art, de documents et d’archives illustrant les origines du luxe à la parisienne.
À la fois négociant, importateur, collecteur, designer et décorateur, le marchand mercier occupe un rôle majeur dans l’essor de l’industrie du luxe à cette époque. Personnage atypique, il entretient des liens dans la haute aristocratie et s’appuie sur un réseau international d’artistes comprenant les meilleures spécialités techniques et artistiques, qu’elles proviennent de Lyon ou de Chine.
Pour se faire connaître et agrandir leurs réseaux, il développe les mécanismes de la promotion publicitaire, avec le concours de dessinateurs anonymes ou d’artistes reconnus comme Boucher ou Watteau.
A travers une scénographie évoquant le foisonnement des projets de décors intérieurs parisiens du XVIIIe siècle, le parcours de l’exposition introduit les caractéristiques de cette profession particulière, essentielle au commerce des arts. À travers l’histoire, les statuts et l’organisation de la corporation, le visiteur trouvera les éléments de contexte indispensables pour mieux comprendre le rôle et les enjeux attachés à cette corporation qui devait nécessairement s’appuyer et faire appel à d’autres corps pour produire et commercialiser des pièces d’art. L’acte d’enjoliver, perceptible à travers l’exemple du fleurissement, définit en particulier les objets qu’ils ont pu réaliser et qui témoignent de tendances, de modes que leur « goust » a permis d’appuyer. Recherchés pour leur réputation, leur stock ou leur capacité à fédérer des talents, les marchands merciers ont également initié des stratégies liées à leur commerce portant sur le développement d’enseignes, de « marques », de contrats d’exclusivité ou de réclames publicitaires.

 

SAVE THE DATE

Exposition
La Fabrique du luxe
Les marchands merciers parisiens au XVIIIe siècle
29 septembre 2018 - 27 janvier 2019
VERNISSAGE PRESSE / VENDREDI 28 SEPTEMBRE / 10H - 13H

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest