Le chinois Xu Bing crée l’étiquette du Château Mouton Rothschild 2018

Depuis plus de 70 ans, à l'initiative du baron Philippe, l'étiquette du Château Mouton Rothschild est illustrée par un artiste contemporain. L’étiquette du célèbre grand cru a été créé cette année par le chinois Xu Bing, après Chagall, Picasso ou Jeff Koons.

Cette nouvelle étiquette, qui ressemble à des caractères chinois traditionnels, est composée des lettres de l’alphabet latin. Elle donne à lire les deux mots Mouton et Rothschild.  « Ce ne sont pas des caractères chinois! Mais bien des lettres latines qui disent en deux (faux) idéogrammes “Mouton Rothschild”. Il faut juste mieux regarder. Tous les publics pourront lire cette étiquette», fait remarquer l’artiste respecté de 65 ans. Ces caractères « sont conçus pour se révéler au lecteur attentif les uns après les autres, comme les saveurs d’un grand vin se donnent peu à peu à découvrir », indique la célèbre Maison.

« Le travail de l’artiste reflète le travail sur la splendeur illusoire des apparences, illustrée par sa Square Word Calligraphy, qui ressemble à des caractères chinois traditionnels mais qui est en réalité composée des lettres de l’alphabet latin. Xu Bing exprime ainsi sa créativité langagière pour inventer une écriture unique dans laquelle les mots sont absorbés dans les codes de l’idéographie chinoise traditionnelle. »


Le millésime 2018 « d’une qualité exceptionnelle, s’affirme déjà comme l’une des plus belles réussites de Château Mouton Rothschild. Le vin exprime beaucoup de couleur, une excellente structure tannique, une densité et un velouté remarquables et enfin une concentration aromatique rare », selon le vignoble.

Considéré comme l'un des artistes chinois contemporains les plus importants, Xu Bing est diplômé en gravure de l'Académie centrale des beaux-arts de Pékin et a commencé à pratiquer la calligraphie dès son plus jeune âge. Ses œuvres ont été exposées dans des institutions de renom comme le British Museum de Londres, la Arthur M. Sackler Gallery de Washington D.C., le Museum of Modern Art et le Metropolitan Museum of Art de New York. Parmi ses œuvres les plus célèbres figurent des sculptures et des installations monumentales telles que Book from the Sky, Phoenix et Background Stories.

En 1945, le baron Philippe décide de couronner l'étiquette du millésime par le « V » de la victoire, dessiné par le jeune peintre Philippe Jullian. Depuis, tous les ans, un artiste différent est invité à créer l'étiquette du dernier millésime livrable. Jean Hugo, Léonor Fini, Cocteau, amis personnels du baron Philippe, ont été les premiers sollicités. Depuis 1981, à l'initiative de la baronne Philippine, cette collection a donné lieu à l'exposition itinérante Mouton Rothschild, l'Art et l'étiquette. Celle-ci a d'abord été accueillie par de nombreux musées à travers le monde et se trouve désormais en résidence à Mouton même, dans les salles que la baronne Philippine a créées pour elle en 2013, entre le Cuvier et le musée du Vin dans l'art.

Le choix de l'artiste revient aujourd'hui aux trois enfants de la baronne Philippine : Camille Sereys de Rothschild, Philippe Sereys de Rothschild, président du Conseil de surveillance de la société familiale Baron Philippe de Rothschild chargée de la gestion du château, et Julien de Beaumarchais de Rothschild, vice-président.

En 1924, pour saluer sa première mise en bouteille au château, le baron Philippe de Rothschild (père de la baronne Philippine, qui dirigea Mouton Rothschild jusqu'en 2014, année de sa mort) avait demandé au fameux affichiste Jean Carlu de réaliser l'étiquette de Mouton. Cette initiative, trop précoce, reste sans lendemain.

Pin It on Pinterest