Lettre de Madame de Sévigné à Madame de Grignan...

Il s’en passe des choses pendant le confinement ! Les parisiens se découvrent des passions. Tableaux à la Maison, concerts en ligne, ou recherche de documents relatifs aux pandémies dans l’histoire. C’est ainsi qu’est apparue une extraordinaire « Lette de Madame de Sévigné à sa fille Pauline de Grignan » : « En des circonstances similaires à ce que nous vivons, voilà ce que Madame de Sévigné écrivait à sa fille Pauline de Grignan, écrit ainsi Jean-Marc Banquet d’Orx ».

Une Lettre qui « nous rappelle fort opportunément cet épisode historique totalement inédit des Lettres françaises qu’il a trouvé dans ses archives ». Savoureux en effet. Voici la missive :

Lettre de Madame de Sévigné à sa fille Madame de Grignan :

Jeudi, le 30ème d'avril de 1687

"Surtout, ma chère enfant, ne venez point à Paris !
Plus personne ne sort de peur de voir ce fléau s’abattre sur nous, il se propage comme un feu de bois sec. Le roi et Mazarin nous confinent tous dans nos appartements.
Monsieur Vatel, qui reçoit ses charges de marée, pourvoie à nos repas qu'il nous fait livrer,
Cela m’attriste, je me réjouissais d’aller assister aux prochaines représentations d’une comédie de Monsieur Corneille "Le Menteur", dont on dit le plus grand bien.
Nous nous ennuyons un peu et je ne peux plus vous narrer les dernières intrigues à la Cour, ni les dernières tenues à la mode.
Heureusement, je vois discrètement ma chère amie, Marie-Madeleine de Lafayette, nous nous régalons avec les Fables de Monsieur de La Fontaine, dont celle, très à propos, « Les animaux malades de la peste » ! « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés »".
Je vous envoie deux drôles de masques ; c’est la grand'mode. tout le monde en porte à Versailles. C’est un joli air de propreté, qui empêche de se contaminer,
Je vous embrasse, ma bonne, ainsi que Pauline. »

Le roi et Mazarin nous confinent tous dans nos appartements.

Magnifique ! « Le roi et Mazarin nous confinent tous dans nos appartements. » On imagine..: Emmanuel Macron et Edouard Philippe nous confinent..Mais cette lettre de 1861 est-elle authentique.. ? Mme de Sévigné, a écrit 1120 lettres, dont 764 à sa fille Mme de Grignan, 126 à son cousin Bussy, et 220 lettres adressées à 29 autres destinataires. Celle-ci est-elle de sa plume ?

Hélas, non c’est un pastiche ! Talentueux, mais imparfait. En quelques heures à peine, après sa mise ne ligne, écrit le blog Baskulture, « un certain nombre de lecteurs ont évidemment découvert l'habile "pot-aux-roses" élaboré par notre ami Jean-Marc Banquet d’Orx,  en quelque sorte un "poisson de mai" puisque pêché un 1er mai (au lieu d'un 1er avril) : félicitons tout particulièrement : M. Bonin. Le farceur a commis quelques erreurs : "Cette lettre est très étonnante, c'est le moins qu'on puisse dire ! Pauline de Grignan n'est pas la fille de Madame de Sévigné, mais sa petite fille, née en 1674; surtout, comment Madame de Sévigné pourrait-elle lui parler de mesures prises par Mazarin, mort en 1661 ?"

Cyril Cuny ajoute  : "Très étrange en effet. D’autres versions circulent, où il est question de Vatel (mort en 1671). C’est surement un fake". Et Constant J-Peter d’asséner le coup de grâce : Cette lettre est un habile pastiche, mais un pastiche tout de même !" Françoise Laveille : "Intriguée par les dates, j'ai trouvé quelques incohérences: la fable de La Fontaine a été publiée en 1678, mais Mazarin est mort en en 1661. Par ailleurs, aucune épidémie n'est recensée à ces dates à Paris. Il semblerait que ce soit un faux, fort bien tourné par ailleurs, mais un faux tout de même..." Félicitations ! Bravo en effet à notre pasticheur ! « Ce document circule, hélas c'est un faux! Mazarin était mort depuis 26 ans à cette date. C'est, entre autres, ce qui permet de se rendre compte de l'inauthenticité de cette lettre. Mais elle est tellement belle! La voici quand même car c'est un pastiche réussi. » A vos plumes !

https://www.baskulture.com/article/quand-madame-de-svign-tait-confine-paris-3024

En des circonstances similaires à ce que nous vivons, voici ce que Madame de Sévigné écrivait à sa fille Madame de...

Publiée par Le Chef d'Oeuvre Inconnu sur Samedi 2 mai 2020

Le Chef d'Oeuvre Inconnu

https://www.facebook.com/Le-Chef-dOeuvre-Inconnu-1601034463501476/?__tn__=kC-R&eid=ARAko15QOF49YvV_mB-hiX3OrRqj5qzLK7ZY4FutF8zgmh4Nb3-Sp0yOJ87lUweQcMMzfRRKYkBL_FxC&hc_ref=ARTjE9C9f6BYrp4VbsUYOeE9M60dgPfJv1b2H8IjY9kOZYBlVM8wG9nagXbAui8GVKo&fref=nf

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest