Quand vous buvez une bouteille de Cristal, c’est cinquante ans de travail !

« Quand vous buvez une bouteille de Cristal, c’est cinquante ans de travail ! »  Frédéric Rouzaud, Président du Champagne Roederer

 

Champagne Roederer est une maison familiale depuis sa création en 1776. Frédéric Rouzaud en est le patron depuis dix ans, c’est la 7ème génération au pouvoir. Le Cristal aujourd’hui, c’est lui !


Quand on dit Roederer, on dit Cristal, champagne Roederer, Cristal millésimé : que représente le Cristal ?

Frédéric Rouzaud, Président de la Maison Roederer Le Cristal Roederer, c’est d’abord la quintessence de notre savoir-faire le plus abouti, c’est une des premières cuvées de prestiges créées en 1876, cent ans après la création de la maison. C’est le Tsar Alexandre II qui nous a demandé de lui faire un vin un peu différent, qui ne soit peut-être pas tout à fait le même que ce que buvaient ses concitoyens...

On le crée dans nos plus vieilles vignes, les meilleures parcelles, les meilleurs coteaux en le mettant dans un flacon différent, avec un fond plat, une bouteille transparente qui lui permettait d’être visible quand il était servi à table. La cuvée était réservée exclusivement au Tsar Alexandre 2, jusqu’à la Révolution et puis quand il y a eu la Révolution, on a perdu quand même un tiers de nos ventes. On a alors décidé de commercialiser le cristal dans le monde entier à partir de 1924.

Cristal, c’est un vignoble d’une quarantaine d’années, des vignes plantées sur des terroirs crayeux : c’est vraiment la craie qui s’exprime dans le cristal et la combinaison de vieilles vignes sur un terroir crayeux donne ce côté extrêmement fin… Quand vous buvez une bouteille de Cristal 2008, c’est cinquante ans de travail.

 

Le succès est tel que vous êtes encore cette année, comme dans les autres années de Cristal, en rupture de stock...

Cristal est une production limitée, comme tous les vins de la maison Roederer. Nos vins millésimés, sont faits à 100% sur notre vignoble. Et donc c’est une production forcément limitée  on est habitués à ne pas satisfaire à 100% la demande…

 

Il y a à peu près 4000 marques, 100 grandes maisons, qu’est-ce qui fait que Roederer est différent ?

C’est une affaire de famille et je crois vraiment, avoir une famille derrière soi cela nous donne le temps. Moi je reviens toujours sur cette notion du temps, parce qu’il faut du temps pour faire des grands vins. Il faudra attendre 10 ans avant de lancer le Cristal 2008.

Le temps c’est le vrai luxe. Avec des valeurs de pragmatisme, d’humanité, d’un savoir-faire, de cultiver un certain art de vivre, une certaine vision esthétique de ce que l’on veut faire : ça s’appuie sur un vignoble magnifique…

On a un « Stradivarius de vignobles » absolument extraordinaires,

Est-ce qu’il y a une magie Cristal ?

Il y a une magie certainement du champagne, déjà, parce que je pense que le Champagne produit de la magie : lorsqu’on commence à passer une soirée au champagne, d’un seul coup il y a une espèce d’effervescence qui apparaît, nous sommes convaincus que le champagne est absolument unique au monde…

Nous essayons à travers nos champagnes de révéler avec le plus d’authenticité et de pureté possible, ces grands terroirs crayeux de champagne.

 

Est-ce que les chinois peuvent se mettre à aimer le champagne selon vous ?

Je pense qu’ils peuvent se mettre à aimer le champagne, parce que c’est un vin qui va très bien avec la cuisine chinoise, qui peut être assez riche et je pense qu’avec son acidité naturelle, peut tout à fait se marier avec des plats chinois… ça prendra du temps, mais vous savez, y’a trente ans, le japonais ne buvait pas une bouteille de champagne, aujourd’hui c’est le troisième marché ! La Chine, c’est un million et demi de bouteilles, c’est encore petit à l’échelle du pays, mais oui, ils viendront au champagne parce qu’il y a une finesse, un équilibre dans ce vin de Champagne, qu’il n’y a dans quasiment aucun autre vin mousseux… y’a cette magie.

 

Vous êtes maintenant un vignoble biodynamique. Qu’est-ce que ça change, le biodynamie ?

Cela apporte une dimension supplémentaire dans l’expression aromatique des raisins, un côté plus savoureux des raisins, un côté plus énergétique, il y a plus d’énergie, plus de “pixels”, plus de capacité de vieillissement, un côté très savoureux, très délicieux comme ça, qui enrichit par tout le travail qu’on fait dans la vigne, qui donne des raisins tout simplement plus sophistiqués, plus savoureux, qui expriment plus de choses.

 

Dans l’esprit des gens,  avec la biodynamie, il n’y a plus de produits chimiques ?

Le Bio, veut dire qu’il n’y a plus de produits chimiques, de traitement contre le mildiou, en fait, on parle de ça, le mildiou c’est le gros problème dans tous les vignobles…

On veut redonner à la vigne les éléments de défense “immunitaires” dont elle a besoin pour se défendre elle-même en redonnant de la vie au sol, en retravaillant les sols, en apportant des tisanes, des choses comme ça qui renforcent les défenses naturelles de la vigne…

 

Quel est le défi du champagne au début de ce siècle ?

Essayer d’être toujours considéré comme le plus grand des vins mousseux… D’abord on essaie d’être toujours le vin de la célébration, de la fête, des moments joyeux, c’est ça qui fait partie du mythe de la Champagne, mais je pense que ça ne suffit pas et qu’il faut que la Champagne réaffirme son statut de grand vin. La Champagne, c’est un joyau, avec, ces terroirs de craie, c’est unique au monde. Combinée avec ce climat très particulier, y’a pas une autre région dans le monde qui est capable aujourd’hui de faire ça… Mais cette authenticité, cette pureté, cette expression dans le verre de vin de champagne, il faut l’exprimer dans un verre de vin de Champagne. Ça n’est pas qu’une usine à bulles, qui fait la fête et qui célèbre, c’est aussi d’abord et avant tout un grand vin qui vient d’un grand terroir et d’un climat très particulier… Quand ils achètent une bouteille de champagne c’est pour la boire tout de suite, parce qu’ils se disent même que ça vieillit mal, alors que le champagne c’est le grand vin blanc par excellence, le vin blanc qui vieillit le mieux,.

 

Leave a reply

Pin It on Pinterest